Un défibrillateur automatique permet d’améliorer le taux de survie des victimes d’un arrêt cardiaque. Il offre la possibilité de réduire considérablement les délais d’intervention des secouristes. Dans cette rubrique se trouvent quelques informations pratiques à prendre en compte avant d’utiliser ce genre d’appareil médical. Décryptage.

Le défibrillateur automatique, un appareil bien sécurisé

Selon une étude récente, la sécurité n’est pas compromise lorsque des secouristes peu compétents utilisent un défibrillateur entièrement automatique (DEA) plutôt qu’un défibrillateur semi-automatique (DSA). En effet, cette analyse a démontré que les utilisateurs d’un DEA adoptent un geste plus sécurisé en présence des témoins. Et pour cause, les défibrillateurs entièrement automatiques sont équipés d’une invite vocale rappelant aux intervenants de ne pas toucher le patient juste avant la délivrance du choc. Ils concentrent leur attention sur les invites vocales et interagissent avec les témoins avant la délivrance du choc. Quant aux utilisateurs de défibrillateurs semi-automatiques, ils concentrent plutôt leur attention sur le bouton choc avant d’intervenir. Manifestement, pour une utilisation plus sécurisée, optez pour un défibrillateur automatique.

Les principales caractéristiques des défibrillateurs DSA et DEA

Chaque défibrillateur DSA / DEA analyse automatique le rythme cardiaque avant de déterminer si un choc est nécessaire ou non. Toutefois, il existe deux d’utilisateurs occasionnels qui utilisent ces appareils. D’un côté, le secouriste est invité à appuyer sur un bouton choc si le défibrillateur semi-automatique le réclame. D’un autre, aucune intervention humaine extérieure n’est nécessaire parce que le défibrillateur entièrement automatique est spécialement conçu pour délivrer automatiquement un choc en cas de besoin. L’appareil énonce la procédure étape par étape, ce qui permet aux secouristes de savoir quand la victime va recevoir un choc.

L’intérêt d’opter pour un défibrillateur entièrement automatique (DEA)

Les défibrillateurs entièrement automatiques sont surtout proposés aux personnes qui hésitent à les utiliser en cas d’arrêt cardiaque. Pour se rassurer, des études ont confirmé que ces types de défibrillateurs automatiques sont sûrs et efficaces pour sauvegarder des vies. En effet, les DEA ont la capacité de réduire les délais accrus à cause de la réticence du sauveteur à appuyer sur le bouton choc s’ils utilisent d’autres appareils. La comparaison entre un défibrillateur entièrement automatique et un défibrillateur semi-automatique par des étudiants infirmiers a révélé que les erreurs sont moindres, voire inexistantes pour le modèle DEA. Ce résultat explique que les défibrillateurs entièrement automatiques placent le secouriste dans une situation de plus grande passivité et sécurité pendant l’analyse et la délivrance du choc. Ce qui l’empêche d’agir de manière inopportune. Par ailleurs, les études ont démontré que les délais de traitement ont tendance à s’allonger en cas d’utilisation de défibrillateurs semi-automatiques. On constate en effet une augmentation du temps de choc lorsque le sauveteur opte pour le défibrillateur semi-automatique.