Des études ont permis de démontrer que les allergies aux acariens toucheraient entre 65 et 130 millions de personnes dans le monde. L’exposition à ces arachnides elle-même participerait à cette prévalence. Il est en effet important de remarquer que l’humidité est un facteur critique que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’une maison. Les endroits humides sont bien plus propices à la mode de vie des acariens. Les moyens de prévention contre les allergies aux acariens sont nombreux. Voici quelques-uns d’entre eux.

Miser sur l’utilisation des housses d’oreillers anti-acariens

Les chambres à coucher, surtout le lit est l’un des endroits les plus favorables aux développements des acariens. À noter que les matelas pourraient contenir jusqu’à 2 millions d’acariens. Étant donné qu’ils entrent en contact avec les humains par le biais de l’inhalation, il est recommandé pour les personnes sensibles d’opter pour des housses d’oreillers anti-acariens. L’idée est de faire en sorte que le dormeur allergique ne soit pas exposé aux allergènes de ces arachnides. Il faut faire en sorte que la housse anti-acariens puisse couvrir les oreillers, le matelas, les couettes. Le textile des housses d’oreillers anti-acariens doit être le plus étanche possible, mais respirable quand même, pour qu’il soit imperméable à ces trombidions.

Veiller au taux d’humidité dans sa maison

Il a été précédemment expliqué que les endroits humides sont favorables au développement des acariens. Pour diminuer la prolifération de ces arachnides microscopique, il est important de garder un taux d’humidité de votre maison inférieur à 50 %. Il faut savoir que les acariens apprécient plus particulièrement les lieux avec un taux d’humidité supérieur à 60 %. Pour vous aider à garder le taux d’humidité de votre intérieur au-dessous de cette norme, il est conseillé d’utiliser un déshumidificateur d’air.

Procéder au lavage de tous les tissus de la maison

Pour se débarrasser des acariens et de leurs déjections qui contiennent des allergènes, il est nécessaire de laver les tissus de la maison de temps en temps. Les couettes, draps, taie d’oreillers anti-acariens, rideaux et autres doivent être lavés régulièrement à une température de 60°C. Le lavage à haute température a pour effet de tuer les acariens.

Passer l’aspirateur de temps en temps

L’utilisation d’un aspirateur est préférable. Il faut donc éviter les balais, car ceux-ci ne font que monter la poussière durant le nettoyage. Il faut alors utiliser un dispositif qui aspire la poussière et les petites particules qui se fixent sur votre sol. Il est également conseillé de mettre un coton imbibé d’huile essentielle dans le sac de l’aspirateur pour qu’à chaque utilisation le produit soit diffusé dans les pièces. À préciser que l’huile essentielle fait partie des traitements naturels contre les acariens. Tous les matins, il est conseillé d’aérer la maison durant 30 minutes au moins pour limiter le développement des acariens.

Les autres pistes pour une meilleure prévention contre les allergies aux acariens

Même si les peluches sont des objets que nous adorons, il faut limiter leur nombre sur le lit parce qu’elles peuvent contenir beaucoup d’acariens. Veillez alors laver les doudounes en machine de temps en temps à une température de 30 à 50°C. Étant donné que le développement des acariens est favorisé à une température entre 23 et 25°C, il est conseillé d’abaisser la température de la pièce à 19°C.